Entrelacs

« J’eusse aimé voir son corps fleurir avec son âme
Et grandir librement de ses terribles jeux ;
Deviner si son coeur couve une sombre flamme
Aux humides brouillards qui nagent dans ses yeux »

Baudelaire

© Pascale Simonet 2020 | Developped by LabelpagesRGPDAdmin